Les cartes de nomenclature

C’est une activité éducative perçue par l’enfant comme un jeu. Les cartes de nomenclature n’ont pas pour but d’apprendre à lire ni d’apprendre à écrire.

Les écoles Montessori les utilisent fortement. Elles sont placées dans tous les espaces en fonction de leurs thèmes : coin lecture, mais aussi en vie pratique, vie sensorielle, coin musique, espace des mathématiques, etc.

Une fois la présentation de ce matériel faite par l’adulte, l’enfant peut utiliser seul ce matériel.

Il y a deux types de cartes :

cone
Les cartes de nomenclature 3
  • une avec image + nom qui correspond à la carte « renseignée » (ne pas la découper).
  • une avec image + nom séparé par une ligne noire qui sera la carte « non renseignée ». Il faudra découper le nom quand l’enfant connaîtra la carte.

Je propose plusieurs façons de jouer avec ces cartes :

ETAPE 1 : De la naissance à 15 mois environ (les tout-petits !)

Prendre le temps de montrer à l’enfant les images. Prononcer clairement le mot « ceci est une guitare ».

ETAPE 2 : De 15 mois à 3 ans environ

                => ASSOCIATION D’IMAGE

Positionner 3 cartes renseignées puis donner 3 cartes non renseignées à l’enfant. Celui-ci devra les placer en dessous afin de réaliser une mise en paire.

ETAPE 3 : De 3 ans à l’acquisition de la lecture

                =>ASSOCIATION D’IMAGE ET MOT

ciseau
Les cartes de nomenclature 4

Découper les noms des cartes avec la ligne noire (qui deviendront les cartes « non renseignées »). Attention à ne pas découper les cartes renseignées !

Demander à l’enfant de reproduire l’étape 2 puis lui donner également les 3 étiquettes mots. Il devra ainsi faire la mise en paire de mots. Je regarde une lettre par une lettre pour être certain que c’est le même mot même si je ne sais pas lire.

ETAPE 4 : Après l’acquisition de la lecture.

  • L’enfant reproduit l’étape 2 puis il cache ensuite la carte renseignée.
  • L’enfant essaie de positionner les étiquettes mots tout seul.
  • Il retourne ensuite la carte renseignée pour s’auto-corriger.

Vous pouvez également écrire, une lettre identique, au dos de l’étiquette nom et de l’image. Ainsi, l’enfant n’aura qu’à retourner les deux cartes pour s’auto corriger plus rapidement.

LOTO : Vous pouvez proposer un loto en prenant 2 ou 3 planches de cartes « renseignées » par joueur. Mélanger les autres cartes en double, les retourner puis piocher chacun son tour.  Le 1er qui complète ses planches gagne.

MEMORY : Un autre jeu est possible, celui du Memory : choisir un nombre de cartes pour constituer des paires à retrouver. Ne pas tout prendre car cela pourrait décourager l’enfant.

L’enfant à travers ce matériel va développer sa confiance en lui, son autonomie, sa mémorisation, sa motricité fine (manipulation du matériel) et même peut être découvrir une passion pour la lecture.

En effet, les enfants ayant du mal à rentrer dans la lecture ou rencontrant des difficultés apprécient ce matériel qui est un bon outil.

Il y a d’autres façons de jouer également. Si mes jeux vous plaisent, n’hésitez pas à vous abonner à mon profil.                

Partenariat avec l'école

🚚 Livraison gratuite pour toute commande de plus de 150€